5: House MD

House MD Si l'on dit que doubler une série c'est perdre la moitié du jeu des acteurs, c'est d'autant plus vrai pour l'acteur britannique Hugh Laurie aka Gregory House.

Le comédien a abandonné son accent d'Oxford contre celui d'un natif de Pennsylvanie pour son rôle de médecin acariâtre. Cela donne d'ailleurs des scènes plutôt cocasses lorsque, dans la saison 1, House appel le labo au milieu de la nuit avec un accent de Londres et excuse son appel tardif par le décalage horaire avec l'Angleterre. Ce genre de blague ne passe évidemment pas du tout en français.

 

4: Big bang theory

Big Bang Theory Etre traducteur c'est déjà un boulot difficile il ne faut pas en plus espérer qu'ils comprennent les références technico-pop-culture des séries sur lesquelles ils travaillent !

Big Bang Theory est une série ultrageek où le comique fonctionne surtout grâce aux blagues et références de la culture barbue mais malheureusement dans la version française on se retrouve avec du pseudo-technico-yahourt de doubleurs qui apparement n'ont pas compris une ligne à ce qu'ils lisaient.

Dommage !

 

3: Buffy the vampire slayer

Buffy Si ce top avait été fait il y a 10 ans, Buffy aurait sans doute été numéro 1.

Cette série est la plus mal doublée de toute l'histoire de la télévision. Joss Whedon, son créateur, profite du climat fantastique pour débattre de sujets tels que la sexualité ou le deuil. Buffy comporte des épisodes très originaux et avant-gardistes pour l'époque. Malheureusement toutes ces particularités n'ont jamais traversé l'atlantique puisque la série a été grossièrement charcutée par sa traduction française.

M6 qui en avait acquis les droits ne l'a jamais considérée que comme un divertissement pour ado à la Dawson et s'est permis de la faire doubler n'importe comment, avec des comédiens dont les tessitures de voix étaient beaucoup plus jeunes les originales et surtout changeant les dialogues trop sombres par des commentaires niais dans le but de plaire au public le plus jeune possible.

Navrant !

 

2: LOST

LOST Les intrigues de LOST ont beau être à coucher dehors, la grande force de la série réside indubitablement dans son casting énorme et très varié.

Les personnages proviennent tous d'horizons différents et surtout de régions du monde très éloignées. Ainsi Claire l'australienne y croise l'anglais Charlie et Sayid l'irakien côtoie la française Danielle. Certains personnages du même pays sont très marqués par leur accent régional ( Jack, le dandy de la côte est et Saywer le rural sudiste ). Ce mélange donne des interactions très intéressantes, des chansons sont chantées en français ( Le Mer de Charles Trennet ) et Sayid semble perdre son accent arabe dans la saison 5 au profit de l'accent anglais de son acteur Naveen Andrews.

Tout cela tombe complètement à l'eau lorsque les acteurs parlent avec un accent TF1...

 

1: Doctor Who

Doctor Who Le numéro 1 incontestable des séries à vraiment voir absolument en VO est Doctor Who.

Véritable objet de culte en Grande-Bretagne, DW est la plus vieille série de science-fiction de toute l'histoire de la télévision. Elle vient d'ailleurs d'entrer au Guinness Book des records. Démarrée en 1963, Doctor Who raconte les aventures d'un Time Lord toujours bien habillé qui voyage en compagnie d'humains dans le temps et dans l'espace à bord d'une cabine téléphonique. So British !

Cette série passionnante de bout en bout fonctionne dans la pure tradition de la Sci-Fi, en utilisant un univers techno-futuriste pour traiter de sujets bien actuels et souvent tabous dans les séries réalistes, et tout ça dans un british english impeccable. David Tennant, l'acteur écossais qui campe actuellement le 10ème docteur, y troc d'ailleurs son accent des highlands pour un accent du sud-est. Les seconds rôles sont aussi bien souvent des Londoners à l'accent cockney.

De nombreuses intrigues fonctionnent sur ces changements d'accents, comme lorsque le docteur se retrouve en Ecosse au 18eme siècle et se fait passer pour un professeur de l'université d'Édimbourg, pour ensuite retrouver son accent anglais lorsque la situation devient trop stressante, forçant l'acteur à jouer sur ses propres opposés, ou lorsque Rose Tyler, la compagne du docteur, se fait voler son corps par une entité qui force sur l'accent Cockney de la jeune femme, utilisant le rhyming slang à foison. De telles situations sont simplement intraduisibles.

De plus la série fonctionne pour nous francophones comme un Assimil, avec des voix que l'ont peut vraiment entendre à 1h40 de Bruxelles dans les rues de Chelsea. De quoi aller faire ses courses chez Harrods sans faire répeter 3x la caissière le prix du boudin...

 

Bonus hors série : Friends

Friends Friends reste le champion des exemples hors catégories des dérives et cafouillages entrainés par le doublage francophone. Traductions hâtives, doubleurs avec des voix diamétralement opposées aux originales, la situation devient presque comique lors de la grève des intermittents du spectacle de 2003. Trois des doubleurs sont purement et simplement virés et remplacés par d'autres. Rachel, Joey et Chandler changent donc de voix entre les saison 8 et 9, ce qui a valu à la série de vives attaques, pourtant déjà bien critiquée pour la pauvreté de ses doublages.

Un cas d'école hors compétition celui là !